36. Qui soulage un croyant d'une peine...

D'après Abou Houreyra - que Dieu l'ait en son agrément -, l'Envoyé de Dieu  a dit :

« Qui soulage un croyant d'une peine parmi les peines de ce monde, Dieu le soulegera d'une peine parmi les peines du jour de la Résurrection. Qui facilitera le problème d'un débiteur en difficulté, Dieu lui facilitera les choses en ce monde et dans l'autre. Qui garde le défaut d'un musulman, Dieu gardera sa faute, en ce monde et dans l'autre. Dieu ne cesse d'assister la personne tant qu'elle assiste son frère. Qui emprunte un chemin pour rechercher une science. Dieu lui rendra facile un chemin vers le Paradis. Lorsque des gens se réunissent dans une des maisons de Dieu et qu'ils récitent le Livre de Dieu et le lisent entre eux, la quiétude (sakina) descend alors sur eux, la grâce les recouvre, les anges les entourent et Dieu les cite à ceux qui sont auprès de Lui. Quant à celui que ses actes laissent en retrait, sa filiations ne pourra combler son retard. »

Rapporté par Mouslim en ses termes.