2. Un jour, alors que nous étions assis...

 

 

`Omar - que Dieu l'ait en son agrément - a de même relaté :

« Un jour, alors que nous étions assis auprès du Messager de Dieu , un homme aux vêtements très blancs et aux cheveux très noirs apparut. On ne voyait pas sur lui les traces du voyage et nul parmi nous ne le connaissait. Il s'assit devant le prophète, mit ses genoux contre les siens, posa ses mains sur ses cuisses, puis dit :

Ô Mohammed ! Informe-moi sur l'islam ! Le Messager de Dieu  répondit :

 - L'islam est que tu attestes qu'il n'y a de dieu qu'Allah et que Mohamed est le Messager d'Allah, que tu accomplisses la prière, donne l'aumône (zakât), jeûnes le ramadan et fasses le pèlerinage à la Demeure si tu peux y arriver.

 - Tu as dit vrai, dit l'homme. Ce qui nous étonna : il l'interrogeait, puis le confirmait.

Il dit ensuite : Informe-moi donc sur la foi. Le prophète répondit :

 - C'est de croire en Dieu, en ses anges, en ses livres, ses prophètes et au Jour dernier et de croire en la prédestination, en son bien et son mal.

 - Tu as dit vrai, dit l'homme qui ajouta : informe-moi alors sur l'excellence (dans la façon d'être) !

 - C'est adorer Dieu comme si tu le voyais. Or, si tu ne le vois pas, Lui te voit.

 - Renseigne-moi sur l'Heure (dernière) ! reprit l'homme.

 - Celui qui est intérrogé sur celle-ci n'en sait pas plus sur celui qui interroge.

 - Alors renseigne-moi sur les signes avant coureurs.

 - Lorsque la femme esclave (ama) enfantera sa maîtresse et lorsque tu verras les va-nu-pieds, sans habits, pauvres bergers, rivaliser dans la hauteur des constructions.

Puis l'homme s'en alla. Après un moment, le prophète me dit :

 - `Omar ! Sais-tu qui posait les questions ?

 - Dieu et son Envoyé le savent plus.

 - C'est Jibrîl (Gabriel) ! Il est venu vous enseigner votre religion. »

 

Rapporté par Mouslim.