33. Si ce qui était accordé aux gens tenait compte uniquement de leurs prétentions...

 D'après Ibn `Abbâs - que Dieu soit satisfait de lui -, l'Envoyé de Dieu  a dit :

« Si ce était accordé aux gens tenait compte uniquement de leurs prétentions, certains revendqueraient des biens appartenant à d'autres ou leur sang. Mais en vérité, la preuve incombe au demandeur et le serment au défendeur. »

Hadith « bon », rapporté par al-Bayhaqi et d'autres en ces termes, alors qu'une partie a été rapportée dans les deux çahîh (d'al-Boukhâri et de Mouslim)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :