25. Dieu ne vous a-t-il point donné de quoi faire l'aumône ?...

 

Abou Dharr - que Dieu soit satisfait de lui - a de même relaté que des Compagnons de l'Envoyé de Dieu  lui dirent : Messager de Dieu ! Les riches ont emporté les récompenses ! Ils prient come nous prions, il jeûnent comme nous jeûnons et donnent aussi en aumône les surplus de leurs biens. Il répondit :

« Dieu ne vous a-t-il point donné de quoi faire l'aumône ? Chaque glorification (soubhân Allâh) est en effet une aumône, chaque exaltation de Dieu (Allâh Akbar) est une aumône, chaque louange (al-hamdou li'Lâh) est une aumône, chaque attestation de l'Unicité de Dieu (lâ ilâha illa Lâh) est une aumône, commander le bien est une aumône, réprouver un mal est une aumône et dans l'acte charnel avec votre épouse, il y a aussi une aumône... »

- Messager de Dieu ! demandèrent-ils, l'un d'entre vous assouvirait son désir et aurait avec une rétribution ?

« Voyez-vous, s'il le faisait dans ce qui est interdit, ne serait-il pas chargé d'un péché ? De la même façon, s'il le fait dans ce qui est licite, il a alors une rétribution. »

 

Rapporté par Mouslim.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :