14. Verser le sang d'un musulman est interdit...

 

Ibn Mas`oûd - Dieu le prenne en son agrément - a dit : Le Messager de Dieu  a déclaré :

« Verser le sang d'un musulman est interdit, sauf dans l'un des trois cas : le fornicateur thayyib, une âme pour  (le meurtre d') une âme, l'apostat qui se sépare de l'assemblée des croyants. »

 

Rapporté par al-Boukhâri et Mouslim.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :