les vertus médicales de la prière

Le secret des miracles de la prière et la prosternation

C’est dans « la revue » saoudienne que le Dr. Gharib Jamâ a écrit son article intitulé « Le secret de la prière et la prosternation »

Question & réponse

Une question se pose : Quels sont les bienfaits de la prosternation pour qu’Allah, le Très-Haut, lui attribue ce standing ?

1/ La prosternation favorise la baisse de la tension, et au fur et à mesure qu’elle se prolonge, l’hypotension grandit. cela dit, la prière peut être le plus important facteur diminuant jusqu à rendre rare l’atteinte de la tension chez les prosternés. Aussi, elle peut être un traitement pour les personnes souffrant de la tension.

En sus, les nombreuses prosternations sont considérées comme un exercice quotidien, régulier des centres de contrôles et leurs productions, qui se trouvent dans l’aorte, l’artère porte droite et son homologue gauche ; c’est ce qui favorise l’augmentation de leur capacité dans la régulation de la circulation sanguine. Par conséquent, le corps pourrait faire face à n’importe quel changement de position sans qu’il soit atteint d’étourdissements.

2/ Tout au long du jour, l’être humain s’expose davantage aux charges électrostatiques « électricité statique » de la couverture atmosphérique, qui se centralisent au niveau du système nerveux central. Mais, faut-il se débarrasser de toutes ces charges qui seraient capables de nous entraîner certains ennuis et douleurs, tels que la céphalée (un mal de tête), les courbatures etles douleurs cervicales. Cela dit, la prosternation nous met en contact direct avec la terre (le sol) qui les dégrade et les absorbe (les charges) complètement. Dès lors, la pression électrostatique sur le cerveau diminue. Chose est sure, les prosternés sont, grâce à Allah Taâla, protégés contre les troubles psychologiques et la schizophrénie.

3/ La prosternation aide à l’épuration des sinus nasaux par l’évacuation de leurs sécrétions tout en diminuant le risque de survenu d’inflammation (la sinusite).Tandis que les sinus maxillaires, cette position déclive permet leur purification et l’évacuation des excès des sécrétions muqueuses lors desquelles la personne atteinte de la sinusite sent l’accentuation de la douleur mais, qui disparaîtra par la suite.

Cela va également pour les sinus sphénoïdaux, ethmoïdaux et frontaux.

4/ La perfusion sanguine cérébrale augmente lors de la prosternation. Le sang apporte au cerveau les nutriments et l’O2 nécessaire pour accomplir sa fonction, en sachant que le cerveau est le centrer de commande du corps humain. La diminution du flux sanguin cérébral se manifeste clairement chez les sujets qui restent en position debout prolongée. A titre d’exemple, les soldats de la garde chez lesquels survient une perte de connaissance brutale. Le traitement de celle-ci est très facile, il suffit que ce soldat dorme sur le dos avec une surélévation des deux pieds au même niveau que la tête et alors, il reprend connaissance.

Il convient de souligner encore que l’augmentation du débit sanguin de la région de la tête aide à stimuler la circulation sanguine au niveau de la face et du cou leur procurant beauté et fraîcheur notamment quand il fait froid.

Observez les pratiquants du Yoga ont saisi l’importance de la position basse de la tête. Par suite, ils ont classé parmi les différentes positions de leur sport (le Yoga), celle de se mettre debout sur les épaules. A vrai dire, c’est un sport crée et imposé par les humains, mais qu’Allah nous a commandé des pratiques dont les bienfaits sont plus meilleurs que ceux des pratiques découvertes par l’Homme.

5/ La prosternation aide à prévenir la survenue des hémorroïdes et l’apparition des thromboses veineuses, elle guérit la constipation et est regardée parmi les meilleurs positions pour le traitement du prolapsus congénital de l’utérus. Ses bienfaits ont été récemment découverts car, les gynécologues l’ont recommandée pour la curation de certains symptômes. Ils l’ont appelée la position « des genoux et du thorax ».

Par ailleurs, sous le titre de « Les miracles de la prière dans la prévention des varices des membres inférieurs », la revue saoudienne « Les miracles » a publié dans son N°2, paru en Joumada El-Oula 1417 la première recherche médicale portant sur la relation entre la prière entant que législation islamique et la prévention des varices des membres inférieurs.

Il a été prouvé dans cette étude faite par le Dr. Tawfiq Alwane qui a reçu le grade de Magister par excellence de la faculté de médecine, service de chirurgie, université d’Alexandrie, que la prière « As-Salât » protège contre toute éventuelle atteinte des varices tout en exposant des preuves scientifiques appuyées par des documents, des images et des tableaux. Il a été démontré aussi que la négligence de la prière mène de façon vigoureuse vers cette maladie fréquente qui touche entre 10 à 20% de la population.

Etant dit, les Scientifiques ont constaté tout en affirmant qu’il existe deux principaux éléments entrant dans la destruction des veines superficielles, et favorisant l’apparition des varices des membres inférieurs. Il s’agit de :

Elément 1 :Une hyperpression exercée sur les parois des veines superficielles des membres inférieurs à travers une position debout prolongée.

Elément 2 : La veine superficielle prédisposée à présenter une atteinte est sous l’influence d’une maladie générale des tissus de soutien qui entraînent la fragilisation de ses parois par rapport à une veine homologue normale.



Somme toute, la quintessence de tous nos propos communiqués avec plus ou moins d’éclaircissement est la suivante : Si l’être humain (adorateur) recourt à Allah Taâla (Le Très-Haut) en ayant un cœur et une âme purs et sincères, Allah est avec lui. Et s’il prie humblement et avec une dévotion apparente et intime (interne), sa Salât est considérée comme une clinique psychologique et une source de remèdes pour beaucoup de maladies organiques
...............
Aussi, il convient de souligner que dans le corps humain, les muscles se comptent par centaines, les nerfs se propageant dans tout l’organisme sont nombreux, entrecroisés et complexes ; Ils ressemblent à des fils électriques. Les os quant à eux, sont en nombre de 360.

Par conséquent, la prière est un exercice physique excellent durant lequel se meuvent les articulations et les muscles, et s’active la circulation sanguine. Que dites-vous alors de cinq (5) exercices physiques (cinq prières) par jour qui se répètent quotidiennement tout en agrandissant et raffermissant la foi de la personne qui prie (le Musulman).



Enfin, sur le plan psychologique, les bienfaits de la prière sont innombrables et essentielles à être citées. Ceci dit, en priant, l’être humain se soumet à Allah, louange à Lui, qui est capable de faire toute chose et toute chose ne peut se passer de Lui, et arrive conformément à ce qu’Il a prescrit et à sa volonté. En priant, le Musulman est convaincu que l’Homme ne lutte pas seul dans cette vie, il y’a un Créateur, Allah le Clairvoyant, le Juste et le plus Savant à propos de toutes les choses qu’il n’arrive pas à comprendre….S’il est victime (l’Homme) de l’injustice de quelqu’un, il s’en remet à Allah, l’Audient, le Clairvoyant qui lui fera justice, le plus Miséricordieux des Miséricordieux

Ce sentiment enveloppe la vie de l’être humain dans un climat de sérénité psychique l’aidant à vivre en bonne santé physique, avec un bien être mental et avec une quiétude sensorielle. Toutefois, réduire la prière (As-Salât) exclusivement dans l’esprit entraîne le stresse et la trouble.



Wa salam alaykoum
tiré de :www.algerie-dz.com/forums/.../t-41900.html